Définition du mot « faux-amis

Avez-vous déjà été victime des faux-amis ?

Les faux amis ce sont des mots ou des expressions d’une langue étrangère qui sont très similaires dans sa forme, mais pas dans son sens, à d’autres mots de sa propre langue. Il peuvent être, donc, mal interprétés.

Les faux amis se produisent dans des langues apparentées plus ou moins répandues. C’est à dire, entre l’espagnol et le français ou l’espagnol et l’anglais, mais pas dans des langues éloignées, comme le chinois et l’espagnol.

Cette similitude peut se produire à différents niveaux de la langue et dans différentes catégories grammaticales (noms, adjectifs, verbes, adverbes, etc.). Les faux amis ne sont généralement mentionnés qu’au niveau lexical.

Un des exemples souvent cités des faux amis en espagnol est le verbe exprimir. Il deviendrait un faux ami si l’on pensait à tort qu’en français signifie exprimer, et non presser, qui est sa véritable traduction.

Tout apprenant d’une langue étrangère est confronté au phénomène des faux amis. Il est courant rechercher des relations entre la L1 (langue maternelle) et la langue qu’on apprenne. Par conséquent, les mots connexes entre les deux langues sont un point d’appui dans l’apprentissage de la L2 (deuxième langue). Pour cette raison, il est important de se mettre en garde contre l’existence de faux amis qui pourraient nous embrouiller. En plus de l’apparition de différents dictionnaires de faux amis, il existe de nombreuses listes qui apparaissent sur Internet, ces sources peuvent nous servir de support de la LE (langue étrangère).

 

Classification des faux amis

En règle générale, on peut les classés en différentes typologies:

 Faux amis phonétiques

Par exemple, le mot français « débile » et le mot espagnol « débil » ont la même prononciation, mais leur signification est totalement différente. Le premier est équivalent à « stupide » en espagnol, et l’équivalent du mot « débil » est « faible » en français.

Faux amis graphiques

Nous prenons comme exemple « sol » en français et « sol » en espagnol. Les deux mots ont des graphismes identiques mais avec des significations différentes. L’équivalent de « sol » en français est « suelo » et sol en espagnol se traduit par « soleil » en français.

Faux amis provenant de l’emprunt 

Ce type de mots sont originaux d’autres langues et sont prononcés dans la langue d’accueil avec quelques adaptations phonétiques de la même. Exemple « chalé » en espagnol à partir du mot « chalet » en français.

Faux amis sémantiques 

On distingue deux variétés : les faux amis sémantiques totaux et les faux amis sémantiques partiels:

Faux amis complets

Il se réfère à des mots qui ne se ressemblent que par la graphie et qui n’ont aucune similitude sémantique. En français, par exemple, nous trouverions le cas « sol » que l’on traduirait en espagnol par « suelo ». Par contre, en espagnol « sol » correspond au « soleil » en français.

Faux amis partiels

Ce sont des faux amis qui, cependant, peuvent partager un sens très similaire mais se différencient dans une langue et dans une autre par une nuance qui est ce qui les différencie vraiment. Un exemple clair peut être trouvé dans le mot espagnol « volar » qui se réfère uniquement à se déplacer dans l’air (voler) mais qu’en français possède un sens supplémentaire, celui de s’approprier indûment de quelque chose.

Quelques exemples des faux amis en espagnol

Afin d’éviter plus de confusions, voici une liste avec, certainement, les cinq plus courants faux amis en espagnol: 

Faux amis en espagnol-français

 

 

Connaissez-vous d’autres exemples? 

 

 
 

Exercice pratique

Mettons en pratique un petit exercice sur les faux-amis pour tester votre niveau de compétence. 

Corrigez les erreurs dans les phrases. Dans chaque phrase il y en a une.

  1. La chaqueta me va bien, pero las manchas me quedan cortas.
  2. ¿Tienes un momento? Me gustaría demandarte algo.
  3. Para mí es bastante difícil exprimirme en español.
  4. Ahora que has cumplido 18 años, voy a aprenderte a conducir.
  5. No dejes la camisa allí. Recógela del sol.

Correction

  1. La chaqueta me va bienpero las mangas me quedan cortas.
  2. ¿Tienes un momentoMe gustaría preguntarte algo.
  3. ara  es bastante difícil expresarme en español.
  4. Ahora que has cumplido 18 añosvoy a enseñarte a conducir.
  5. No dejes la camisa allíRecógela del suelo.